Le Base-Ball en France

Le Base-Ball en France

Le base-ball et la France, une histoire difficile.

Ce sont les immigrants européens qui ont apporté le base-ball en France, où ils sont devenus joueurs de base-ball et de softball avant de retourner en Europe. Autour des bases, les joueurs couraient dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, ce qui est le contraire de ce à quoi nous sommes habitués.

La Fédération française de base-ball et de balle molle a été fondée en 1924 et compte toujours deux cents clubs et licenciés.
Quoi qu’il arrive sur le terrain, le baseball français reçoit une publicité inattendue pour attirer de nouveaux supporters dans une fédération de 14 000 membres avec des règles américaines.

La fédération française de base-ball peut remercier le ciel, et surtout les États-Unis, d’avoir établi une base militaire à Bussac-Forêt, une ville du département de la Charente-Maritime.
La première partie jouée sur le sol français remonte au 8 mars 1889, dans le cadre de l’Albert Spaulding World Tour, et la première partie de championnat a été jouée juste avant la Première Guerre mondiale. Malgré ses origines anciennes, le baseball est considéré en France comme un sport exotique à l’image des États-Unis.

Le Base-Ball en France

Quel est le niveau du base-ball en France ?

Les joueurs amateurs ne reçoivent presque pas de prix, contrairement à leurs homologues du football. Les joueurs ont donc des activités professionnelles pendant la journée, des entraînements le soir et des matchs le week-end.
L’équipe française de baseball représente la France dans les compétitions internationales. Elle passe par le championnat d’Europe de baseball et la Coupe du monde de baseball tous les deux ans.

Dirigée par Andy Paz, considéré par beaucoup comme le meilleur joueur français. Il joue également de l’autre côté de l’Atlantique à Auckland. L’équipe compte pas moins de 23 joueurs, dont la plupart évoluent en France.
Vingt équipes participeront au tournoi de 2021, dont 16 à l’édition 2017, quatre autres équipes émergeant des qualifications.
Jusqu’à présent, aucune des équipes françaises n’a atteint les grands championnats. Le parrainage est presque inexistant et n’est pas encouragé en raison de la faible popularité de ce sport.

L’attrait du base-ball adapté pour plaire.

Grâce aux règles d’éligibilité souples de MLB, l’organisateur de la Classique mondiale. Tout joueur dont les parents ou grands-parents sont français n’a même pas besoin de la nationalité pour représenter la France. Tout au long de l’été, la Région a aidé les 32 ligues et commissions sportives d’Ile-de-France à faire découvrir le sport aux jeunes franciliens grâce à des séances de formation gratuites.
Melissa Mayeux vient d’entrer dans l’histoire du base-ball en ligue majeure.

La jeune joueuse, âgée de 16 ans à peine, est devenue la première femme de l’histoire à figurer lundi sur la liste des prospects internationaux de la prestigieuse Ligue américaine.
Chaque année, les équipes de la ligue participent à l’Interliga. Un tournoi qui rassemble plus de 600 joueurs de toute la France.

Le Base-Ball en France

Le base-ball exporté dans le monde entier.

Le base-ball en France est géré par la Fédération française de baseball et de softball, fondée en octobre 1924. La première partie jouée selon les nouvelles règles a eu lieu le 19 juin 1846. La tâche du chef de la fédération était de sensibiliser les professeurs d’éducation physique aux mérites du baseball. Un sport qui crée une réelle cohésion entre les enfants, car toute la physique a sa place.

C’est en 1947 que Jackie Robinson est devenu le premier Noir à jouer professionnellement pour une équipe blanche.
Au Japon, le base-ball est l’équivalent du handball français. De plus, les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 n’auraient pas été possibles sans ce sport japonais bien-aimé. La maison du baseball, où il est devenu un passe-temps national.
L’armée française l’a initié pendant la guerre et a continué à le pratiquer dans les années 1920. Certains  pensant même à un moment donné l’accepter comme sport officiel pour l’entraînement des soldats.

Si le base-ball est peu médiatisé en France, il compte plus de 13 000 membres dans 230 clubs à travers le pays.
Bien qu’il soit trop tôt pour dire si le baseball accueillera les Jeux olympiques à Paris, la proposition a été lancée. Un nouveau type d’accord qui servirait les intérêts de la communauté internationale du baseball et de la balle molle. L’accord permettrait aux équipes du Japon et des États-Unis de participer à des activités d’entraînement. La préparation pour les grands tournois internationaux dans toutes les catégories d’âge est aussi en cours.
Les curieux n’ont qu’à se rappeler que le base-ball est un sport complet qui évolue et il combine travail d’équipe et précision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.